En Menu

Rando NB

Hiking NB Logo

Toute l'information pour randonner au Nouveau-Brunswick

Sentier de la Plage Seely, Promenade Du Sentier Fundy

Sentiers de L’île Spooner

Retour à Hampton

Album Photos

Album Photos Sentiers de L’île Spooner

Boutique en ligne

Boutique en ligne

Fiche technique

Difficulté accessible
Type de sentier mixte
Longueur 1,9 km aller
Durée estimée 1 h 15 mins retour
Type de surface gravier
Dénivelé 11 mètres
Caractéristiques étangs
Balisage Panneaus
Panorama beau
Entretien bien entretenu
Réseau cellulaire fort
Chiens acceptés en laisse
Frais d’entrée non
Fichier GPS disponible sur demande

Directions

Depuis la route 1, prenez la sortie 158 en direction de Hampton. Au bout d’environ 1 kilomètre, vous arriverez à un panneau Arrêt sur la rue Main. Tournez à droite et continuez jusqu’au rond-point en face de l’hôtel de ville. Dans le rond-point, prenez la troisième sortie pour rester sur la rue Main. Au bout de 350 mètres, tournez à gauche sur le chemin Cemetery. Vous verrez alors le début du sentier sur votre gauche, juste avant que le chemin ne fasse un virage. Continuez après le virage serré, puis tournez dans la première allée. C’est ici que vous pouvez stationner pour aller sur les sentiers.

Stationnement de l’île Spooner.

Carte

Description

L’île Spooner est une petite île au milieu de marais à Hampton. Hampton est une petite ville située à la confluence entre la partie inférieure de la grande rivière Kennebecasis, soumise au mascaret, et sa partie supérieure, aux méandres étroits, qui abrite plusieurs marais et zones humides. L’île Spooner est formée par un bras étroit de la rivière Kennebecasis. Cette petite île a une longue histoire (voir « Que dit le panneau? » ci-dessous). La famille Spooner fut la dernière à habiter l’île avant qu’elle ne soit transformée en parc.

Sentiers de L’île Spooner

Le chemin en pierre concassée part de la route avant de traverser l’île. Vous pourrez aussi en faire le tour grâce à un petit sentier qui mène notamment à une grande plateforme d’observation. Plusieurs étangs d’épuration se trouvent au sud de l’île. Le sentier les longe jusqu’à s’approcher de la rue principale de Hampton. Plusieurs sentiers secondaires mènent à des quartiers voisins. Le sentier principal débouche sur le terrain de sports derrière l’école secondaire de Hampton.

Que dit le panneau?

L'histoire de l'île Spooner

Les Malécites ont été les premiers habitants connus de la région qui y ont chassé et pêché. Le nom Ossekeag vient du malécite et signifie « ruisseau marécageux »; le mot Kennebecasis veut dire « petit serpent ».

Les premiers Acadiens sont arrivés au début du XVIIe siècle. Ils ont vécu en paix avec les autochtones, pratiquant le commerce de la fourrure et communiquant leurs habitudes alimentaires et leur médecine.

À leur arrivée en 1783, les Loyalistes ont pris les terres cultivées par les Acadiens qui bordaient la rivière Kennebecasis. L'île Spooner faisait partie d'une terre concédée en 1784. La dernière famille à habiter l'île a été la famille Spooner. Clarence Spooner a édité le journal « Kings County Record ».

Panneau du L'île Spooner

En hiver, le ruisseau Ossekeag était le lieu de nombreuses activités de courses de chevaux, de compétitions de curling et de patinage au son des orchestres en plein air.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, les habitants de Hampton entretenaient un potager communautaire sur l'île Spooner. Les derniers habitants de l'île l'ont quittée en 1987. Aujourd'hui la nature reprend ses droits sur l'île.

Que dit le panneau?

Des marais grouillants de vie

Observez et écoutez. Trouvez les plantes et les animaux qui vivent dans ce marais.

Vous entendrez peut-être le cri strident « kong-ka-ree » du carouge à épaulettes ou le sifflement limpide du balbuzzard pêcheur qui tournoie dans le ciel au-dessus du marais, à la recherche de poisson. Surveillez la présence de masses gélatineuses des oeufs de crapaud dans l'eau. Ou observer les petits alevins qui filent parmi les roseaux.

Des marais grouillants de vie

Les marais offrent un des habitats oû les formes de vie sont les plus variées de toute la planète. Le castor, le rat musqué, la musaraigne et le campagnol trouvent refuge et se nourrissent dans cet environnement; le gaspareau, la perchaude, l'anguille et divers amphibiens utilisent le marais pour s'y reproduire. Les diverses libellules et une foule d'autres insectes vivent aussi dans le marais, au-dessus de la surface de l'eau et dans l'eau.

Au printemps et à l'automne, le marais est un important lieu de repos et de source de nourriture pour les oiseaux aquatiques et les oiseaux de rivage en migration.

Les marais se distinguent des autres types de terres humides, comme les marécages, les étangs et les tourières, car ils subissent des fluctuations annuelles importantes de leurs niveaux d'eau. Au printemps, il y a inondation, tandis que vers le milieu de l'été, les marais sont asséchés. Les plantes de marais, les quenouilles, les plantes herbacées et les carex se sont adaptés à ces conditions changeantes.

Que dit le panneau?

Ce marais a une grande importance pour nous tous!

Ce marais se nomme le marais du ruisseau Ossekeag.

Le ruisseau Ossekeag fait partie d'un vaste complexe de terres humides, comprises entre Perry Point et la rivière Hammond et Bloomfield, soit un territoire d'environ 2000 hectares situé dans le bassin hydrographique de la rivière Kennebecasis.

Les niveaux d'eau du ruisseau Ossekeag subissent l'influence des marées de la baie de Fundy, qui avancent et se retirent régulièrement dans les rivières Kennebecasis et Hammond.

Marshes teem with ife sign

Quels sont les effets positifs du marais du ruisseau Ossekeag sur l'environnement local?

  • La marais absorbe l'eau comme une éponge géante. En période d'inondations, il ralentit l'écoulement de l'eau, qui est dommageable de l'eau. En période de sécheresse, le marais emmagasine précieusement l'eau et aide à maintenir à un haut niveau la nappe phréatique.
  • L'eau du ruisseau s'écoule plus lentement dès qu'elle atteint le marais. Les particules en suspension se stabilisent et l'eau se clarifie.
  • Les plantes aquatiques du marais Ossekeag font véritablement office de filtres naturels des pesticides et des métaux lourds; elles nous procurent de l'eau potable sûre et propre.
  • Le marais est un lieu de refuge pour les oiseaux et les mammifères et offrent aux amateurs l'occasion d'observer la faune.

French Advertising Main

Balado (en anglais)

Autres sentiers dans la ville

  • Sentier du Parc Dutch Point
  • Sentiers de la ville de Quispamsis
  • Sentier naturel du Moss Glen
  • Sentier des chutes Moss Glen
  • Sentier des chutes Reddin

Sentier parcouru pour la dernière fois : 29 décembre 2019.

Dernière mise à jour : 1 février 2021.