En Menu

Rando NB

Hiking NB Logo

Toute l'information pour randonner au Nouveau-Brunswick

Sentier de la Plage Seely, Promenade Du Sentier Fundy

Sentier Malécite

Chutes Hays

Retour à Région Vallée du Bas-Saint-Jean

Album Photos

Album Photos de la Sentier Maliseet

Boutique en ligne

Boutique en ligne

Fiche technique

Difficulté modéré
Type de sentier linéaire
Longueur 1,5 km aller
Durée estimée 1 h 30 mins
Type de surface forêt, copeaux de bois
Dénivelé 87 mètres
Caractéristiques chutes
Balisage pattes d’ours
Panorama incontournable
Entretien bien entretenu
Réseau cellulaire moyen
Chiens oui
Frais d’entrée non
Fichier GPS disponible sur demande

Carte

L’histoire du sentier

Le sentier malécite reprend le tracé d’une ancienne voie de communication (voie de portage) utilisée par la première nation malécite. Jusqu’au 17e siècle, cette voie reliait le fleuve Saint-Jean au fleuve Penobscot (Maine) en passant par plusieurs lacs, rivières et ruisseaux, avec plus de 200 km de voies navigables contre seulement 20 km de portage. À l’heure actuelle, le sentier de randonnée malécite ne représente qu’une petite portion de son ancêtre, et on l’utilise principalement pour accéder aux chutes Hays. Vous trouverez ci-contre une carte approximative du sentier de portage dans son intégralité.

Description

Depuis le stationnement, le sentier monte à travers une forêt composée en majorité de résineux, avant de suivre une arête recouverte de feuillus. Une table de pique-nique se trouve dans une cèdreraie à mi-parcours environ. Au sommet de la butte (au bout d’un kilomètre environ), vous arriverez à un embranchement. Le sentier qui part tout droit mène à l’autoroute, à quelques centaines de mètres de là. Pour continuer sur le sentier malécite, restez à droite.

Le sentier de droite descend vers les chutes. Peu après, vous arriverez à un nouvel embranchement. Le sentier de droite continue de descendre jusqu’au pied des chutes, tandis que le sentier de gauche monte au sommet des chutes. Une table de pique-nique est installée en haut des chutes, avec un garde-fou pour plus de sécurité. Du haut de leurs 25 mètres, elles figurent parmi les plus imposantes de la province.

Le sentier principal mène au pied des chutes. Au pied de la butte, vous arriverez au ruisseau au pied des chutes. Le sentier fait le tour d’une paroi rocheuse sur la gauche, et permet d’admirer les chutes d’en bas. Le ruisseau est peu profond : profitez-en pour les admirer sous tous les angles. Attention : les roches sont toujours mouillées et parfois glissantes.

Sentier Malécite

Directions

Depuis Fredericton (du haut de la rue Regent), prenez la route 2 en direction d’Edmundston, vers l’ouest. Après avoir roulé pendant 67 kilomètres, prenez la sortie 212 en direction de Meductic et tournez à droite sur la route 165. Au pied de la butte, tournez à gauche et continuez sur la route 165. Au bout de 7 kilomètres, ouvrez l’œil : vous devriez apercevoir un long espace de stationnement sur la gauche, ainsi que les panneaux indiquant le sentier.

Depuis Woodstock (rue Connell/route 550), prenez la sortie vers la route 2 en direction de Fredericton, vers l’est. Après avoir roulé pendant 15 kilomètres, prenez la sortie 200 et tournez à gauche sur le chemin Dugan. Au pied de la butte, tournez à droite sur la route 165. Continuez encore 2 kilomètres et guettez un long espace de stationnement sur la droite. Vous devriez aussi apercevoir les panneaux qui indiquent le sentier.

Stationnement du sentier malécite

Que dit le panneau?

Fort Meductic

Le Fort Meductic était occupé par les Malécites jusqu’à la moitié du 18e siècle. Il jouxtait directement le sentier malécite au bord de la rivière Saint-Jean. Le village fortifié de Meductic était le principal peuplement de la première nation malécite entre le 16e siècle et le milieu du 18e siècle.

Le Fort Meductic sur le panneau du sentier malécite.

Carte

Que dit le panneau?

Le Sentier Malécite

En 1775, pendant la guerre d’indépendance américaine, un émissaire de George Washington, le colonel John Allen, se rendit à Passamaquoddy dans l’espoir de conclure une alliance avec le peuple malécite. Les Malécites acceptèrent son offre et plus de 500 d’entre eux accompagnèrent le colonel de Médoctec à Machias, dans le Maine. Pour rallier l’océan, ils passèrent par les lacs Spednik et St. Croix plutôt que par la voie de portage de Baskehegan, qui les aurait menés au sud-ouest du côté d’Old Town (Maine).

Panneau de Sentier Malécite

Que dit le panneau?

Peter Lewis Paul (1902-1989)

Peter Lewis Paul naît sur les terres de la première nation de Woodstock, sur les rives du fleuve Saint-Jean. Il grandit en assimilant une grande partie des connaissances malécites transmises par son grand-père, alors l’Aîné et le conseiller du village. Les histoires et les traditions du début du 19e siècle deviennent son quotidien. Les traditions malécites transmises de façon informelle par les Aînés, qui parlaient très peu anglais, le marqueront plus durablement que n’importe quel apprentissage à l’école. Dans ses jeunes années, Peter Paul devient le dépositaire du savoir d’une culture en voie de disparition. Il devint un ethno-historien qui, à partir des années 1930, aida et conseilla plusieurs de ses contemporains à comprendre et étudier la culture malécite. Peter Lewis Paul était un grand érudit qui eut la générosité de partager ses connaissances traditionnelles avec de nombreux professionnels. Il fut distingué à de nombreuses reprises, notamment en recevant un doctorat en lettres honorifique de l’université du Nouveau-Brunswick en 1970. Il fut décoré de la médaille du centenaire du Canada en 1969 et de l’Ordre du Canada en 1987.

Peter Lewis Paul sur un panneau du sentier malécite.

Videos (en anglais)



Blog Posts (en anglais)

The Magic of the Maliseet Trail Magic on the Maliseet Trail blog post

Autres sentiers dans la région

  • Chutes de la rivière Eel
  • Chutes Shogomoc
  • Chutes Gibson (Kilmarknock)
  • Réserve naturelle de la vallée de la Meduxnekeag

Sentier parcouru pour la dernière fois : 1 janvier 2020.

Dernière mise à jour : 1 février 2021.