EN

Rando NB

Hiking NB Logo

Toute l'information pour randonner au Nouveau-Brunswick

Sentier des chutes Split Rock, Prince William

icône Facebook icône Instagram icône YouTube icône Balado

Sentier du cénotaphe

Parc de Dutch Point

Album Photo

Album Photo Sentier du cénotaphe

Boutique en ligne

Boutique en ligne

Fiche technique

Difficulté accessible
Type de sentier linéaire
Longueur 160 mètres
Durée estimée 5 minutes
Type de surface surface pavée
Dénivelé 19 mètres
Caractéristiques Cénotaphe
Balisage aucun mais facile à suivre
Panorama attraits spéciaux
Entretien bien entretenu
Réseau cellulaire fort
Chiens acceptés en laisse
Frais d’entrée non

Que dit le panneau?

La Légion royale canadienne

Notre mission est de venir en aide aux vétérans, y compris aux membres en service des Forces armées canadiennes et de la GRC et à leur famille, de promouvoir le Souvenir, et d’être au service de nos collectivités et de notre pays. La filiale 28 de la Légion royale canadienne à Hampton a commencé à louer un espace dans la Chambre de l’agriculture de la ville en 1928. Ce bâtiment a ensuite été loué à long terme aux membres de la Légion de 1955 à 1979, date à laquelle il est devenu la propriété de la filiale 28 de la Légion royale canadienne à Hampton. En 2016, les membres de la Légion choisissent de vendre le bâtiment et s’installent dans le centre communautaire de Hampton, louant la salle Ossekeag à long terme. Les nouveaux locaux de la Légion sont plus adaptés en raison de leur proximité avec le cénotaphe de la Légion, la tombe de Princesse Louise et le chêne de Vimy.

Le panneau d’interprétation de la Légion royale canadienne

LE CÉNOTAPHE

Le cénotaphe de Hampton est un beau lieu de réunion pour les commémorations du jour annuel du Souvenir. Le parc du cénotaphe est aussi situé sur la portion du Sentier transcanadien qui traverse Hampton, ce qui permet aux habitants et aux visiteurs de s’arrêter pour réfléchir aux sacrifices effectués pour notre liberté.

PRINCESSE LOUISE

Le 8e régiment de hussards canadiens (de la Princesse Louise) est le plus ancien régiment blindé du Canada. Son histoire remonte officiellement au 4 avril 1848. Après avoir servi le Gouverneur général du Canada et sa femme S.A.R. la princesse Louise en 1879, le régiment demande la permission d’accoler le nom de la princesse à son propre nom en 1884. Pendant la Deuxième guerre mondiale, lorsque des membres du 8e régiment de hussards sauvent une pouliche blessée en Italie, ils la nomment tout naturellement Princesse Louise. En rentrant au Canada, ils étaient accompagnés de cette jument italienne, « Princesse Louise », qui devint leur mascotte. Princesse Louise reçut ses titres de naturalisation sur les marches du Tribunal du comté de Kings (l’actuel Hôtel de ville) en mars 1946, en présence de plusieurs habitants venus l’accueillir chaleureusement. Elle eut deux pouliches à son tour, qui furent évidemment nommées Princesse Louise II et III. Sa dernière demeure

LE CHÊNE DE VIMY

Après la victoire de la bataille de la crête de Vimy le 12 avril 1917, le lieutenant Leslie Miller, un soldat de l’Ontario, en ramena une poignée de glands en souvenir. À son retour au Canada, il planta les glands chez lui, rebaptisant sa propriété la Ferme des chênes de Vimy. Plusieurs des chênes qu’il a plantés demeurent debout aujourd’hui, contrairement aux chênes qui se dressaient sur la crête de Vimy en 1917. En partenariat avec la Fondation Vimy, des particuliers s’efforcent de rapatrier ces chênes de Vimy canadiens en France afin d’entretenir la mémoire de la participation canadienne à la Première Guerre mondiale en créant un mémorial vivant. Dans tout le pays, les filiales de la Légion royale canadienne, dont la filiale 28 à Hampton, ont pu acheter des petits chênes de Vimy en souvenir des soldats de la Première Guerre mondiale. Notre chêne de Vimy et son certificat d’authenticité ont été dévoilés lors du Jour du Souvenir 2017.

À l’été 2017, Amber Young, artiste et professeur d’art de l’école secondaire de Saint John, a proposé à la ville de Hampton de peindre une murale sur la façade du centre communautaire. Ce projet a été réalisé par Young, ses amis Jessica Hickie et Emily Dee et leurs huit enfants. La murale représente un champ de coquelicots flamboyants sur fond de soleil couchant, un bel hommage à nos anciens combattants.

Carte

French Advertising Main

Description

Le sentier du cénotaphe est un sentier court qui longe la rue principale à l’extrémité du sentier principal du Dutch Point. Il mène à un grand cénotaphe, un panneau d’interprétation et plusieurs petits monuments.

Sentier du cénotaphe

Directions

Pour savoir comment accéder au parc, consultez la page du parc Dutch Point.

Depuis les places de stationnement de la rue School, prenez à droite sur le sentier principal pour aller en direction de la rue principale. Le sentier monte légèrement entre la rue School et le centre communautaire et se termine au sentier du cénotaphe.

Sentier parcouru pour la dernière fois : 4 juin 2020.

Dernière mise à jour : 2 avril 2021.